lagrandemuette

Le blog de lagrandemuette

journée d'une femme de gendarme

06 heures 30 : réveil, et sortie du chien, puis le petit déj
07 heures 30 : sera t'il là ou non ? (mon mari bien sur)
07 heures 45 : je pars au boulot
12 heures 10 : j'arrive à la maison: est il là ? De toute manière, je sors le chien, car ça ne lui est pas possible (astreinte)
12 heures 40/45 : Retour de la ballade. Est il encore là ? Sinon, j'aurais un POST IT !!! Allez, mon petit repas à l'arrache..
13 heures 50 : je repars au boulot (he ho he ho). Eventuellement, je lui ai laissé moi aussi un POST IT (c'est merveilleux de vivre à deux)
17 heures : retour au logement; sortie du chien (ben oui, faut bien qu'elle se soulage et prenne l'air un peu, la pauvre bête)
18 heures : est-ce aujourd'hui ou non qu'il a un QL ? Et s'il l'a, sera t'il à l'heure ici ? Pourvu qu'il ne me téléphone pas, car j'aurais alors tout compris, et me débrouillerai seule, comme bien souvent.
La suite une autre fois....
http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net/
publié le vendredi 16 novembre à 18:32

Commentaires

Tellement vrai
Une autre femme de gendarme
écrit par un anonyme le vendredi 16 novembre à 19:32.

post it et sms les 2 armes a dispo des femmes de gendarmes...je connais aussi, et avec 2 enfants et un boulot a temps plein, je me demande des fois si je suis vraiment marié avec quelqu un;)
mais voilà je suis accro à mon hom...
dur dur mais tellement vrai pour beaucoup d'entre nous, courage mesdames, parce qu'en plus nos chers et tendres gendy ont besoin de notre soutien vu qu'ils ne se sentent pas forcément aimés et compris par l'institution autant que eux l'aime et la comprenne (parfois trop a mon gout mais bon..)
biz


écrit par un anonyme le vendredi 16 novembre à 20:01.

L'état fait travail 23h30 nos gendarmes & empêche leurs épouses de dormir...savent pas calculer en haut?: un bourrin mal paillé tiend pas l'écurie
Patoche Aude
écrit par un anonyme le samedi 17 novembre à 00:34.

commentaire d'un enfant de gendarme :
eh! maman on fait comment pour noël? comme d'habitude sans papa?
écrit par un anonyme le samedi 17 novembre à 05:44.

Ce matin je me lève, plus de d'eau chaude... Classique dans un logement Gendarmerie !! Ce que je fais, avec son accord, je me rend dans le logement de mon voisin. Il m'explique que pour avoir de l'eau chaude dans son logement, il faut ouvrir le robinet du lavabo et celui de la douche en même temps. Sur mes interrogations, il me répond que les AI ont fait le nécéssaire mais ils n'y peuvent rien, il faut faire avec...
Alors, bien entenud nous sommes dimanche et avec beaucoup d'efforts, j'aurai de l'eau chaudemardi ou mercredi. Quand à mon collègue, il consomme deux fois plus d'eau que la normale, et c'est "normal" !!
Bonne journée...
écrit par un anonyme le dimanche 18 novembre à 09:26.

Aujourd'hui, 07 heures 12 heures patrouille; 12h25 le téléphone sonne, une personne s'est pendue. Retour à la maison 15h55; 16h05 le téléphone sonne accident corporel 2 blessés. retour à la maison 18h15; une douche et les besoins naturels (si le téléphone ne sonne pas entre temps) 20h00 00h00 controle stups et alcoolémie. Et demain 06h45 transferement(650 km). Ma femme est et mes enfants en on marre.
Mon épouse dépend de mon planning atypique, son patron est ravie.
écrit par un anonyme le lundi 19 novembre à 19:19.

Futur femme de gendarme !!!
Dans quelques mois je vais me marié avec "Casper »( le petit fantôme) oupss non c'est vrai c'est avec mon chéri qui est gendarme, ahhhh et bien je raconterais l'histoire de casper à mes enfants pour leurs expliquer le faite que leur papa ne sera pas la pour les voir grandir, et encore s'il rentre à la maison pour que l'ont arrive à en faire ......... mais bon !!!!

Concernant le travail, j'en avait un, il y a quelques mois, puis j'ai privilégié ma vie privée, à ma vie professionnelle, se qui me vaut à chaque entretien des " ah vous êtes femmes de gendarme " (se doit être une maladie hyper contagieuse et mortelle), bon et bien je crois que sa va pas être possible !!!! , j’en suis rendu à dire que mon « futur mari » est militaire , comme ça j’ai un peux plus de chance d’avoir un entretien « normal » s’en avoir l’impression de me justifié sur le métier de gendarme, je pense que je pourrais passer au recrutement tellement les gens sont dégoûté par se métier mais se pose tellement de questions dessus
, la grande question « mais pourquoi devenir gendarme ? »

Moi aussi je suis obligé de sortir ma chienne très souvent, et même elle,elle est perturbé par le faite de ne voir son maître que peux de temps, un conseille prenait des mâles, ils ressentiront moins le manque eux aussi !!!

Et oui Madame la Gendarmerie vos ouailles sont des être humains avec un cœur (souvent atrophié surtout après s’être confié a vous corps et âme « mais bon nous les aimons quand même beaucoup même si vous êtes une sacré rivale.

écrit par un anonyme le vendredi 23 novembre à 10:31.

je suis femme de gd depuis 30ANS mobile brigade compagnie je pourrais ecrire un livre sur les brimades faites aux epoux courage aux jeunes ne vous laissez jamais faire! mimi75
écrit par un anonyme le mardi 27 novembre à 16:35.

11h35, je suis sous la douche, le téléphone sonne:"je ne rentre pas ce midi et passerai chercher un sandwich...".Ok, en bonne petite épouse bien dressée et ayant pitié de mon gendarme de mari, je lui mitonne un bon sandwich maison, pomm'potes, tablette de chocolat, l'ibuprofène qui va avec la garde-à-vue, un morceau de gâteau et je lui descend. Question fatidique: rentreras-tu ce soir (tu es en QL)? je te le dirai plus tard. Ah, pour le chien, et les 3 enfants et le 4e en route, bibi n'a pasl e droit d'avoir un coup de pompe: personne pour prendre le relais....Pas de possibilités de boulot, appart puorris, mutation refusées pour des raisons à peine recevables,vie entre parenthèse par obligation et par attachement à un homme qui a la vocation pour son métier mais qui est chaque fois plus amer de voir qu'en haut, tout ce qui compose la vie d'un gendarme n'est pas du tout pris en compte. Le ras-le-bol est justifié, logique et il faut arriver à changer cela: un quotidien galère et souvent plus pour la famille que pour le gendarme lui même quand il s'agit du logement, de l'envirronement, et des possibilités d'avoir une vie à soi, en dehors du carcan bleu,qui donne à manger mais à quel prix!! Parfois, jeter l'éponge serait une telle délivrance....
écrit par un anonyme le mercredi 28 novembre à 12:43.

COMME BEAUCOUP DE CONJOINT CONJOINTE JE COMMUNIQUE DE MOINS EN MOINS AVEC MA FEMME(secretaire de groupement en gendarmerie) depuis 24 ans. n etant pas sur le terrain elle passe enormement de temps devant ses dossiers. on leur en demande de trop. la vie de famille passe apres. quand je lui demande de faire des efforts elle me repond tjrs par la negative et qu elle peut pas autrement. comme beaucoup je commence en avoir ras le bol et aimerait retrouver une vie de famille. alors que faire ?
écrit par un anonyme le vendredi 24 octobre à 09:50.

Compagne de gendarme PLUS JAMAIS. QUEL CALVAIRE.J'ai renconté un futur gendarme dans la mobile, il était ch^meur et s'est engagé. Je l'ai encouragé pendant sa scolarité a Montluçon pendant 9 mois, je venais de terminer mes études gestion des entreprises, et tout naturellement je l'ai suivi a Auxerre en octobre 2005, nous avions un très joli appart, mes parents nous avaient meublés, Nous étions très heureux? Un mois plus tard départ en guyane, je ne trouvais pas de travail. Dur dur Mesdames, même pour un petit boulot, les portes ne s'ouvraient. Ah vous habité a la caserne?J'ai patienté 3 mois retour de mon homm, je me rendais occasionellement cez mes parents a clermont fd. Puis j'ai touvé un emploi de 6 mois dans une administration. Mon homme était rentré de Guyane, il était triste, parlait peu, toujours fatigué ,un brin jaloux,il surveillait ma messagerie internet et mon tel portable. Ce n'était plus celui que j'avais connu 2 ans auparavant.Quand nous étions en voiture il exhibait sa carte tricolore à qui voulait la voir... Magré tout je serrai les dents, ils nous arrivaient de jouer a la console et nous étions vraiment complices. Je le chouchoutai, lui préparait de bons petit plats. Jusqu'au jour ou sa chère maman m'appelait lorsqu'il partait en déplacement et d'amusait a me faire es réflexions désobligeantes, tu n'es qu'une chômeuse, tu gaspilles l'argent de mon fils alors que je touchais desindemnités et mes parents me donnait de l'argent.Tout ceci a mis la zizanie dans notre couple. En février en accord avec mon compagnon j'ai retrouvé un job a clermontfd, nous arrivions a nous voir les week end, tous les jours nous communiquions au tel et
écrit par un anonyme le samedi 17 janvier à 18:16.

suite sur internet. Puis nouveau départ en nouvelle calédonie pour 3 mois. La veille du retour de mon homme, j'ai arrangé l'appart et déposé un cadeau sur le lit. J'ai été récompensé...Le 5 aout retout, il a coupé le teléphone et son portable pendant dix jours sans nouvelles. L'amour était parti avec le voyage. Il m'a interdit l'accès de la caserne pour reprendre mes effets personnels, il me les a rendus en plein centre ville a clermont fs devant mon job. Quand aux meubles que mes parents nous avaient achetés ils ne sont jamais revenus. Le gendarme était trop poli pour être honnête. En fait, j'ai eu a faire a un monsieur intéressé, sournois, et peu courageux. La seule chose qu'il avait réussie c'était l'achat d'une AUDI A flambant neuf, qui croupissait sous nos fenêtres pendant 6 mois de l'année. Je n'ai rien perdu, nous aurionx pu etre très heureuxet oui mesdames les Je t'aime a la folie, tu es la femme de ma vie les mon coeur longs comme le bras se sont tus. Je refait mon chemin, je n'ai rien perdu. On me refusait du travail, je ne voyais pratiquement personne, j'ai vécu un véritable enfermement. J'ai quitté une famille de Bidochons ou régnait l'alcool et la vulgarité Bon courage a vous toutes, ne vous laissez pas faire
écrit par un anonyme le samedi 17 janvier à 18:38.

Les chiens sont acceptés et les femmes tolérées ! dans les casernes
écrit par un anonyme le samedi 17 janvier à 20:18.

j
écrit par un anonyme le lundi 02 février à 10:13.

haaaa !!!!!!!!!! mon dieu que la vie est dure quand on est femme de gendarme, mais mesdames votre vie est ce que vous en faîtes ! c'est à croire que les jeunes générations s'évanouissent dès qu'elles ont "un pet de travers" ; cela fait 30 ans que je suis femme de gendarme et croyez moi cela rigolait moins au début : obligation de mettre des rideaux aux fenêtres, le chef de brigade mettait son nez partout... on n'en est pas morts. A l'époque, il y avait une vraie entraide entre femmes presque une seconde famille pour les jeunes que nous étions, il y a eu des moments difficiles mais il y a aussi de bons côtés, il suffit de ne pas passer à côté des opportunités. Croyez vous que dans le civil votre chef va vous faire des cadeaux ?
écrit par un anonyme le mardi 08 septembre à 10:02.

Pétition de soutien pour le commandant, docteur en sociologie, chercheur, écrivain Matelly
Nous lançons une pétition en ligne en faveur du Commandant de gendarmerie, docteur en sociologie, chercheur, écrivain, Jean-Hugues Matelly, menacé de radiation entre autre pour avoir publié ses recherches sur un projet de loi de sécurité intérieure.

explication résumée ici
Signez nombreux !
Apportez votre contribution !

* S’informer sur l’affaire Matelly, comprendre pourquoi nous sommes directement concernés

Diffusez le lien le plus largement possible, dans les blogs, sites, en commentaire d’un article, en article, en forums, dans vos emails… Merci.

http://osezdevenir.wordpress.com/2009/10/30/petition-de-soutien-a-jean-hugues-matelly/

ou url direct à la pétition http://petitioncontreradiationcdtchercheurmatelly.wordpress.com/

Pétition sans polémique, ni idéologie, ni politique, simplement motivée par un attachement au respect de l’intégrité de l’être humain, des principes de la République et de la démocratie, de l’exercice d’une citoyenneté éclairée, responsable et digne.
écrit par un anonyme le dimanche 01 novembre à 22:19.

Pétition de soutien pour le commandant, docteur en sociologie, chercheur, écrivain Matelly
Nous lançons une pétition en ligne en faveur du Commandant de gendarmerie, docteur en sociologie, chercheur, écrivain, Jean-Hugues Matelly, menacé de radiation entre autre pour avoir publié ses recherches sur un projet de loi de sécurité intérieure.

explication résumée ici
Signez nombreux !
Apportez votre contribution !

* S’informer sur l’affaire Matelly, comprendre pourquoi nous sommes directement concernés

Diffusez le lien le plus largement possible, dans les blogs, sites, en commentaire d’un article, en article, en forums, dans vos emails… Merci.

http://osezdevenir.wordpress.com/2009/10/30/petition-de-soutien-a-jean-hugues-matelly/

ou url direct à la pétition http://petitioncontreradiationcdtchercheurmatelly.wordpress.com/

Pétition sans polémique, ni idéologie, ni politique, simplement motivée par un attachement au respect de l’intégrité de l’être humain, des principes de la République et de la démocratie, de l’exercice d’une citoyenneté éclairée, responsable et digne.
écrit par un anonyme le dimanche 01 novembre à 22:20.

Je suis femme de gendarme depuis 5 ans et je n'en peux plus. non seulement on en se voit jamais mais la gendarmerie est une secte et je n'arrive pas à ouvrir les yeux de mon cher et tendre. on nous prend pour des cons et en cas de coup dur personne ne vous aide, pire on vous met la tête sous l'eau. je me demande si je pourrai continuer à supporter ça longtemps?
écrit par un anonyme le jeudi 12 novembre à 10:37.

Comment se fait il que l'on garde des incompétents ou des gens dangereux dans la gendarmerie? je m'explique je suis femme de gendarme et l'un des collègues de mon mari est un très mauvais élément. en plus il est agressif, dangereux et imprévisble. il a d'ailleurs mis la vie de ses collègues en danger à plusieurs reprises. mais personne ne dit rien et tout le monde ferme les yeux! pourquoi? faut il un drame pour que la hiérarchie bouge. merci d'avance pour vos commentaires. sabrina
écrit par un anonyme le jeudi 12 novembre à 10:43.

D'une ex-femme de gendarme.
Un sujet qui nous concerne tous, en Gendarmerie comme à l'extérieur :
Radiation de Jean-Hugues Matelly : NON ! RE-INTEGRATION !
Son combat est aussi le nôtre. Nous sommes tous concernés par notre environnement de demain.

Infos sur la situation, Communiqués, Pétitions :
http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article3124
http://petitioncontreradiationcdtchercheurmatelly.wordpress.co
écrit par un anonyme le mercredi 31 mars à 15:53.

J'ai pas tout lu, un peu en diagonale, mais pour la plupart je suis assez d'accord. J'ai un slogan pour nous "femme de gendarme retiens tes larmes", absence, repos décalés, et soutien permanent. En revanche n'oubliez pas que nous ne sommes pas gendarmes,nous avons aussi un travail, et le reste du quotidien, oui je ne fais pas 72 h par semaine, mais je prends le train (2 h) par jour + 9 à 10 de taf je suis cadre ça fait pas mal au bout du compte, donc le menage, le repassage et le reste OK mais on partage, pas question de retrouver M. le gendarme devant sa console de jeu ou sa partie de poker online, pendant ces deux QL, sinon il ne sortirait que les poubelles, le reste oblige il a pas le temps. Et pour moi la discipline s'applique à lui pas à moi, j'ai rien signé, les pots OK, les bonnes relations OK, mais si j'ai envie de dire m.... à quelqu'un je dis, ma porte n'est pas en libre service aux collègues, vous recevez les vôtres chez vous, non ? alors à la maison c'est idem. Voilà pour ma petite contribution.
écrit par un anonyme le dimanche 14 août à 21:16.

Votre commentaire coucou,

femme de gendarme, j'ai ouvert un petit forum pour les épouses de gendarme, si ça vous tentes voici l'adresse :

http://notrecoindeparadis.forumgratuit.fr/

ambiance chaleureuse assurée

laurence
écrit par un anonyme le dimanche 28 août à 18:24.

coucou,

femme de gendarme, j'ai ouvert un petit forum pour les épouses de gendarme, si ça vous tentes voici l'adresse :

http://notrecoindeparadis.forumgratuit.fr/

ambiance chaleureuse assurée

laurence
écrit par un anonyme le dimanche 28 août à 18:24.

Y a rien de plus ingrat et frustrant que de vivre avec un gendarme mobile! C'est vraiment un travail où à part les déplacements (parfois inutiles, ils jouent aux cartes dans les bus)la journée se résume au nombril de nos hommes...Vivements que les femmes se révoltent contre cette vie où l'aliénation mentale guette. Et celles qui ont tenu le coup, elles sont drôlement sacrificielles...En féministe c'est insurmontable!
écrit par un anonyme le samedi 12 novembre à 19:46.

c anthony sa va ton travail moi sa va bien jai reussie mon concours degendame
écrit par un anonyme le dimanche 01 juillet à 19:34.

beetoveen va bien suis en vacances a lafinni du viement con je vois jtm je vein en beleguique aout deux semains repordr moi
écrit par un anonyme le dimanche 01 juillet à 19:43.

Bonsoir. Je partage le quotidien d'un gendarme depuis deux ans maintenant.Je reconnais que partager la vie d'un gendarme mobile n'est pas facile tous les jours!! mais j'avoue que ce soir je suis inquiète par ce que je viens d'apprendre : nos gendarmes sont en mission à Laon dans l'Aisne depuis une semaine déjà et là ou ils sont cantonnés il y a la légionellose ! ce qui n'est pas à prendre à la légère.... Dormir sur des lits picots est déjà difficile mais apprendre que l'eau des douches est contaminée est difficile à accepter surtout après une semaine. Alors que faire, se taire, laissez faire encore une fois!! Qu'en pensez- vous ?



écrit par un anonyme le vendredi 17 août à 19:31.

bonjour y'a t'il des femmes de gendarme qui vivent ou ont vécu en corse ? avec mon mari nous voulons faire une demande et je voudrais savoir un peu les conditions de vie pour une femme de gendarme en corse est il si difficile de trouver du travail?
merci pour vos reponses

écrit par un anonyme le dimanche 30 décembre à 10:20.

bonjour y'a t'il des femmes de gendarme qui vivent ou ont vécu en corse ? avec mon mari nous voulons faire une demande et je voudrais savoir un peu les conditions de vie pour une femme de gendarme en corse est il si difficile de trouver du travail?
merci pour vos reponses

écrit par un anonyme le dimanche 30 décembre à 10:20.

Bonjour, sur le forum oui il y a des Corse.
Si vous voulez venir nous rejoindre pour obtenir des infos ou tout simplement pour partager, n'hésitez pas.
Aurélie - http://femmesdegendarme.com
écrit par un anonyme le vendredi 18 janvier à 19:40.

bonjour,l'homme donc je suis tombé amoureuse est gendarme,jusque la tout va bien la ou ca se complique c'est qu'il est séparé mais pas divorcé de plus il a fait une demande d'outre mer,je voudrai savoir si dans ces conditions je peux vivre en brigade avec lui? ici ou ailleur.Merci de m'eclairer
écrit par un anonyme le vendredi 18 janvier à 21:20.

bonsoir bientôt ou non 8 ans de vie commune avec ce bleu. Et voilà une gav de merde , du rentre dedans, etc .... et bien je fais de la résistance. Devinez .... n’hésitez pas prenez des photos , des notes... et surtout n'attendez aucune aide des collègues de beuveries et de leurs tendres et chères épouses.
écrit par un anonyme le dimanche 29 septembre à 18:29.

Sa doit etre dure d'etre gendarme
écrit par bobbalive le mercredi 16 octobre à 16:29.

Bonjour

je suis l'administrateur du site www.operationreduction.fr qui regroupe les offres de réductions faites aux gendarmes, pompiers et militaires et je voudrais vous proposer un échange de lien. Êtes vous intéressé(e)?
cordialement

Julien d'operationreduction.fr
écrit par un anonyme le mardi 24 décembre à 09:26.

Bonjours a tous
merci de m avoir ouvert les yeux sur la realite des gendarmes
hormis le faite que leur metier est primordiale pour maintenir l ordre dans notre societe
de dingue ce sont des hommes comme les autres apres tout avec les meme defauts
je les idealises trop au point que jusqu a hier j aurais tout fait pour etre la femme d un gendame
aujourd hui ce fantasme debile commence a me quitter d autant plus que faire cocu passe
moi l expression leur femmes est tres courant je suis ecoeuree j ai toujours pense qu ils
savaient mieux se tenir dans ce milieu belle desillusion !!!!!
écrit par un anonyme le samedi 01 février à 12:34.

Bonjours a tous
merci de m avoir ouvert les yeux sur la realite des gendarmes
hormis le faite que leur metier est primordiale pour maintenir l ordre dans notre societe
de dingue ce sont des hommes comme les autres apres tout avec les meme fdefauts
je les idealises trop au point que jusqu a hier j aurais tout fait pour etre la femme d un gendame
aujourd hui ce fantasme debile commence a me quitter d autant plus que faire cocu passe
moi l expression leur femmes est tres courant je suis ecoeuree j ai toujours pense qu ils
savaient mieux se tenir dans ce milieu belle desillusion !!!!!
écrit par un anonyme le samedi 01 février à 12:36.

Bonjour, je viens de voir ce blog. Contente de ne pas être la seule... Il est en sr, imaginez !!!! Jamais là... De plus, je suis Mili avec donc mes contraintes pro qui vont avec... En région parisienne et un enfant de deux ans... Je gère tout toute seule... Et oui, il fait un travail "d'élite" et moi de la m... La gendarmerie passe avant tout le reste !!! Et ma carrière a moi ??? Et le petit ??? L'image de son père est la porte, au revoir et la porte... C'est gai. La gendarmerie est mysogine. Même dans l'armée les mentalité ont évolué. Et le prochain qui me sort : Les chiens sont acceptés et les femmes tolérés se prends une bouffe mémorable!!!!
écrit par un anonyme le vendredi 09 octobre à 21:01.

Bonjour à toute je me renseignée un peu sur la vie en gendarmerie et je vous avoue que je suis paniquée maintenant, mon mari termine sont école de sous off mi décembre et j'ai très peur de savoir ou est ce que l'ont va atterrir juste le fait de m'imaginer quitté mon travail (controleuse de gestion) dans une boite meirveilleuse et de quitté ma famille me rend malade mais encore tous cela pourrais etre acceptable si je quittait tout pour quelqu'un qui seras la pour me soutenir dans mes moments de solitudes mais étant donné le métier je n'y compte pas j'i hâte de savoir dans qu'elle ville nous allons atterrir et ce que l'avenir nous réserve
écrit par un anonyme le vendredi 30 octobre à 10:18.

connu lorsqu'il avait 50 pijes et moi 40. M'aime-t-il ou est-ce une enquête? Me tuera-t-il si je souhaite partir come je suis dans la grande muette déclaré vie maritale, conjointe gendarme d'institution , conjointe fiscale, et partenaire d'un pacs signé alors que le pays était en guerre, sans enfants en commun? Combien de fois m'a-t-il menti en riant au téléphone devant une fille qu'il draguait? Combien de fois est-il sorti en revenant avec des long cheveux sur son crane rasé en me disant qu'il n'avait croisait personne mais juste fait un tour au bureau pour prendre le courrier?... Une vie de femme de gendarme qui croyait en l'honneur d'un opj, qui croyait en ses valeurs sur l'honnêteté et la loyauté, qui croyait en son sens de protéger la population. J'ai des papiers d'identité, je ne suis que pacsé, sa paye ne grossi pas pcq il est avec moi, notre cb n'est pas joint.Je paye ma pârt, il paye la sienne, je fais les courses et m'occupe de l'intendance... Endetté lorsque je l'ai trouvé divorcé, compte bon en vert actuellement, je ne lui suis plus utile. Je suis une enfant de pupile de la patrie, je n'aurait pas cru qu'un commando, opj, gendarme puis-ce-être aussi abrutit. Intelligent qd il veut, instruit, peur d'être honnête et couilles molles. Pas le temps. Le poisson marche trop dans tous les sens pour moi, je ne me ferait pas assassiner avec le sourire juste pour faire plaisir à je ne sais qui et être bien vu. Le poing dans la gueule m'ai déjà arriver sur la demande d'une de ses sœurs administrative.je vie au 4ème étage, il est alcoolique, et je suis plus menu que lui.... bonne chance à ceux qui oseront. Je l'aimais, je l'aidais, il m'a trop bluffé. Pas le temps. Je m'aime.
écrit par un anonyme le mercredi 06 septembre à 20:24.

Ecrire un commentaire



Tout le monde peut publier un commentaire.